Ce jeudi 15 mai, Tepco (Tokyo Electric Power Company) a repéré une fuite d’eau provenant du réacteur n°1 de la centrale de Fukushima. L’entreprise s’en est rendue compte grâce à une caméra télécommandée.

Des navires américains de transport par barges apportent de l'eau pour refroidir les réacteurs à la centrale de Fukushima (source : Mikey Mulcare)
Des navires américains de transport par barges apportent de l’eau pour refroidir les réacteurs à la centrale de Fukushima (source : Mikey Mulcare)

Tepco doit maintenant chercher un moyen de neutraliser cette fuite. Cette dernière coule depuis une enceinte de confinement du réacteur n°1 à partir d’un joint d’un tuyau et a un diamètre équivalent à « deux à quatre crayons ». Ce qui s’échappe est l’eau utilisée pour refroidir le combustible nucléaire du réacteur : son niveau est plus élevé que l’endroit où se trouve le tuyau.

Situer la zone est très important pour Tepco afin de pouvoir agir le plus vite possible. Les réacteurs n°2 et 3 sont aussi à surveiller de près, ayant souffert eux aussi d’une fusion du cœur nucléaire depuis que la crise a débuté à Fukushima. Pour combler l’origine de la fuite, Tepco doit d’abord étudier le volume de liquide qui s’échappe et adapter ses solutions en fonction de ces données.

La surveillance avec une caméra a démarré en janvier dernier après que Tepco ait remarqué que de l’eau s’écoulait d’un tuyau près du bâtiment du réacteur n°3. Ce n’est pas la première fois que l’entreprise doit faire face à des fuites et ses actions sont surveillées de près par la communauté internationale qui considère ces fuites comme un danger pour tout le monde. Tepco a d’autant plus d’intérêt à faire preuve de réactivité et d’ingéniosité pour que cette fuite ne s’aggrave pas et ne se répande pas dans l’océan comme ça a été le cas auparavant.

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times, NHK World

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentExposition de calligraphie japonaise à la galerie Yakimono
Article suivantDifférence entre tokoro et bakari

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.