Référence mondiale du progiciel, le groupe allemand SAP ouvre un laboratoire dédié à l’innovation au Japon, à Tokyo (Ohtemachi). Il s’agit du second pôle « SAP Co-Innovation Lab » ouvert par l’éditeur, le premier étant basé à Palo Alto, Californie. Ces laboratoires accompagnent les efforts de SAP pour établir ou renforcer ses liens avec de nombreux partenaires.

Le pôle japonais s’intéressera plus particulièrement à l’adoption de l’architecture orientée services (SOA) dans les entreprises, aux technologies vertes et à la virtualisation. Des partenaires de SAP participent d’ores et déjà au projet, parmi eux : Dell, Fujitsu, F5 Networks, Hitachi, IBM, Intel, Microsoft, NEC, NetApp, Sun et VMWare.

« Le labo SAP à Tokyo est un hub où SAP et ses partenaires pourront tester et présenter des solutions basées sur des technologies émergentes qui puissent répondre aux besoins spécifiques de la clientèle japonaise. Il s’agit également de faire connaître dans le monde des idées innovantes nées au Japon », déclare dans un communiqué Yoichiro Yatsurugi, président de SAP Japon. Oracle n’a qu’à bien se tenir ?

www.neteco.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDentsu et Yahoo couplent la pub TV et en ligne au Japon
Article suivantCorée du Sud : des préservatifs japonais font les frais d’un conflit territorial

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.