Dans la revue de presse de ce mercredi 19 juin, nous aborderons : un séisme de magnitude 6,7 qui a frappé le nord du Japon hier soir, puis le mécontentement que suscite un rapport sur les pensions de retraite qui seraient insuffisantes et enfin les nouvelles mesures mises en place afin de favoriser l’éducation des enfants étrangers.

Des dizaines de blessés mais aucun dommages graves suite au séisme

Au moins 26 personnes ont été blessées, des maisons et des bâtiments ont été endommagés et des milliers de personnes ont été privées d’électricité lorsque le séisme a frappé les côtes du département de Yamagata à 22h22. Cela a incité l’Agence météorologique à émettre des avis de tsunami pour les zones côtières alentours. Un tsunami de 10 cm a été signalé au port de Niigata juste après minuit, mais l’alerte a été levé une heure plus tard. Aucun décès n’a été signalé.

Une pension de retraite trop maigre ?

Selon un rapport publié ce mois-ci par des conseillers de l’Agence des services financiers, un couple standard aurait besoin de 165 000 euros en plus de sa pension s’il vivait pendant 30 ans après sa retraite. Le ministre des Finances, Tarô Asô, a refusé d’accepter ce rapport qui visait à souligner la nécessité de planifier la retraite à l’avance en épargnant. De fait, le gouvernement de Shinzô Abe fait l’objet de nombreuses critiques en vue du vieillissement rapide et de la diminution de la population japonaise.

Vers une nouvelle société plus inclusive

Dans le cadre de la loi sur l’immigration, promulguée en avril dernier pour permettre à un plus grand nombre de travailleurs étrangers d’entrer au Japon, l’amélioration de l’éducation des enfants étrangers est étudiée par une équipe du ministère de l’Éducation. Les nouvelles mesures visent à s’assurer que les avis d’inscription à l’école soient fournis dans plusieurs langues, à améliorer les effectifs, à augmenter le nombre d’instructeurs de langue japonaise et à promouvoir une considération spéciale pour les étudiants étrangers, le tout en respectant la propre culture des élèves.