Une fausse alerte aux missiles a été émise auprès d’une vingtaine de municipalités japonaises, la troisième cette année après la mise en place d’un nouveau système national d’alerte, ont annoncé jeudi des sources officielles.

Les employés de municipalités de la préfecture d’Aichi (centre) ont reçu mercredi une alerte sur leurs écrans d’ordinateurs et par haut-parleurs, prévenant: «Information d’une attaque au missile balistique. Cette zone est la cible de l’attaque».

La fausse alerte a été émise lorsqu’un employé municipal a oublié de mettre un interrupteur en position «off», a déclaré Masashi Aoyama, un responsable local. Un nouveau message rassurant a été émis quelques minutes après et «il n’y a pas eu de panique», a-t-il assuré.

Le signal avait été envoyé via J-ALERT, un système destiné à émettre des alertes à travers tout le Japon en cas d’attaque ennemie ou de catastrophe naturelle.

Les autorités japonaises ont lancé ce système en 2007, sur fond d’inquiétude face à la Corée du Nord voisine, qui avait tiré un missile au-dessus de l’archipel en 1998 et a procédé au test d’une bombe atomique en 2006.

Il s’agit du troisième dysfonctionnement de ce genre cette année, après deux fausses alertes dans d’autres préfectures, selon un responsable de l’Agence nationale des désastres qui gère le système J-ALERT.

Agence France-Presse www.cyberpresse.ca

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUn fort séisme secoue le nord du Japon
Article suivantLes chiffres de vente de Tales of Vesperia au Japon