Le Japon va accorder 17 milliards de dollars d’aide au développement à d’autres pays d’Asie pour faire face à la crise économique, a annoncé samedi à Davos (Suisse) le Premier ministre Taro Aso.

Cette décision vise à contribuer à une relance en Asie, afin que cette région, la plus dynamique du monde, tire vers le haut une économie mondiale en plein marasme, a-t-il expliqué à la tribune du Forum économique mondial.

« Le Japon est prêt à fournir une aide au développement se chiffrant à pas moins de 1.500 milliards de yens au total (17 milliards de dollars, 13 milliards d’euros) », a déclaré M. Aso.

Selon son porte-parole Kazuo Kodama, cette assistance est destinée à « bâtir des infrastructures en vue de stimuler la demande intérieure dans la région Asie-Pacifique ».

« L’Asie a un potentiel plus important que partout ailleurs dans le monde, avec 40% de la population de la planète et une croissance économique moyenne d’environ 4% au cours des dernières années », a souligné M. Aso.

« Il est important que cette région contribue à l’économie mondiale en tant que pôle de croissance ouvert sur les autres », a poursuivi le chef du gouvernement japonais.

M. Aso a fait observer que les produits intérieurs bruts combinés du Japon, de la Chine et de la Corée du sud représentaient 15,9% du PIB mondial, soit plus que la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne réunies.

A l’instar de nombreux autres dirigeants présents à Davos, M. Aso a mis en garde contre la tentation de recourir au protectionnisme pour atténuer les effets de la crise. « Nous combattrons résolument tout protectionnisme », a-t-il déclaré, en appelant de ses voeux à une « conclusion rapide » des négociations en cours à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur une ouverture des marchés.

Le Premier ministre s’est également engagé à augmenter « en volume d’approximativement 20% sur une base nette » l’aide au développement du Japon en 2009, pour répondre aux craintes de nombreux pays et organisations internationales de voir les pays riches rogner sur leur assistance aux plus pauvres.

M. Aso a également déclaré que son pays allait envoyer des navires de sa marine militaire au large de la Somalie pour participer aux efforts internationaux de lutte contre la piraterie maritime.

[AFP GOOGLE->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon découvre l’Eldorado dans ses égouts
Article suivantUn volcan japonais menace d’entrer en éruption