À partir du 8 novembre, l’exploitant de la centrale de Fukushima, Tepco, prévoit de retirer les combustibles de la piscine n°4, soit une semaine plus tôt que prévu.

Une pompe à béton devant le bâtiment de l'un des réacteurs de la centrale de Fukushima (© JorgeRodriguez)
Une pompe à béton devant le bâtiment de l’un des réacteurs de la centrale de Fukushima (© Jorge Rodriguez)

L’opération devrait s’étirer sur plus d’un an et marquera une nouvelle étape dans le démantèlement des réacteurs endommagés.

Le réacteur n°4 n’a pas subi de fusion car le combustible était stocké dans une piscine pour des opérations de maintenance. Mais le bâtiment a été endommagé par une explosion due à l’hydrogène et il contient encore près de 1300 assemblages de combustible.

Tepco avait prévu de commencer les travaux mi-novembre mais le bon avancement des préparatifs permettra de débuter plus tôt si les installations, dont une grue, sont validées par l’Autorité de réglementation nucléaire.

Le combustible sera transporté dans un nouveau bâtiment éloigné d’une centaine de mètres, la piscine commune. Là, il sera entreposé dans de meilleures conditions, notamment en ce qui concerne son refroidissement.

Le transfert devra se faire alors que de nombreux problèmes persistent encore à la centrale, en particulier la gestion des eaux hautement contaminées qui s’écoulent dans l’océan Pacifique. En effet de l’eau est toujours injectée dans les réacteurs 1, 2 et 3 afin de les refroidir et continue de fuir hors des bâtiments et de s’infiltrer dans le sol.

Pierre-Etienne De Lazzer – source : The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentNouveau déficit commercial record pour le Japon
Article suivantDe puissants typhons en octobre

3 Commentaires

  1. C’est la fameuse piscine de tous les dangers!

    Celle dont les plus pessimistes (ou réalistes?) parlent comme d’une catastrophe planétaire si jamais elle s’effondre.
    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Appel_urgent_pour_eviter_une_nouvelle_catastrophe_nucleaire_mondiale/?cfWvucb

    Celle dont les plus optimistes (ou confiants?) parlent comme d’une désinformation humiliante pour le génie humain.

    Qu’en est-il exactement? Nous en saurons plus (j’espère!) dans quelques jours…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.