Tokyo s’est offert une pause vendredi, pendant que certains marchés asiatiques continuent à baisser légèrement sur fond de craintes pour l’avenir de l’économie mondiale.

La Bourse de New York, qui avait connu mercredi sa pire dégringolade depuis 20 ans (-7,87%), a fini jeudi soir en hausse de 4,68%, grâce à une ruée sur les actions rendues bon marché par la dégringolade des cours.

Pour les mêmes raisons, l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo repartait en modeste hausse vendredi à la mi-séance, gagnant 1,53% après avoir plongé de 11,41% la veille, la deuxième pire chute de son histoire.

La hausse du Nikkei a brièvement atteint 3,61% vendredi en tout début de séance, mais les investisseurs sont vite revenus à une humeur plus modérée.

La prudence régnait également sur les autres marchés d’Asie-Pacifique. Vers 02H15 GMT, Shanghai gagnait 0,81%, Singapour 0,73%, Manille 1,01%, la Nouvelle-Zélande 2,09% et Kuala Lumpur 0,07%. Après un démarrage en forte hausse, Sydney se repliait au contraire de 0,99%. Hong Kong perdait 0,29% lors d’un début de séance indécis. Taipei chutait de 2,63% et Séoul de 1,65%.

L’évolution des marchés américains étant devenue totalement imprévisible, les investisseurs craignent de perdre leur chemise s’ils restent exposés trop longtemps, a expliqué Yutaka Miura, analyste chez Shinko Securities à Tokyo.

« Il est risqué de conserver des positions d’un jour sur l’autre et pendant le weekend, vu la haute volatilité sur le marché mondial », a-t-il commenté, cité par Dow Jones Newswires.

« Les intervenants restent prudents avant le weekend », a également fait remarquer Toshihiko Matsuno, chercheur chez SMBC Friend Securities à Tokyo. « Une série de résultats d’entreprises seront publiés la semaine prochaine
aux Etats-Unis. Nous savons tous que les sociétés vont mal. Ce que nous ignorons, c’est à quel point leurs résultats seront mauvais », a-t-il ajouté.

De nombreux groupes américains (Microsoft, Ford, Apple, Boeing, Wachovia, Bank of America, etc.) doivent publier leurs résultats trimestriels la semaine prochaine. La saison des résultats démarre la semaine suivante au Japon.

Les cours du pétrole brut rebondissaient vendredi dans les échanges électroniques cotés en Asie, après être tombés la veille sous le seuil des 70 dollars pour la première fois depuis août 2007.

Le dollar progressait face au yen. Un billet vert valait 101,75 yens vendredi en fin de matinée à Tokyo, contre 101,65 jeudi soir à New York.

AFP

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon invente la marche humaine « énergétique »
Article suivantLes Japonais désirant se rendre aux USA devront passer par un site