Dans la revue de presse du mercredi 2 juin, nous aborderons : la campagne de vaccination à l’approche des Jeux olympiques semble arriver trop tard, le parc Yoyogi sera utilisé comme site de vaccination COVID et les départements présentant les meilleurs taux de vaccination recevront davantage de doses.

En retard pour les JO

C’est le constat qui s’impose alors que le Japon s’efforce de rattraper une campagne de vaccination d’une lenteur frustrante, moins de deux mois avant le début des Jeux olympiques d’été, retardés d’un an en raison de la pandémie de coronavirus. Les niveaux d’infection restent, quant à eux, élevés à Tôkyô et dans d’autres zones fortement peuplées. Avec des hôpitaux déjà mis à rude épreuve pour traiter les cas graves malgré l’état d’urgence, les experts ont averti qu’il y avait peu de marge de manœuvre dans le système. Même si le pays parvient à atteindre son objectif de vaccination complète des 36 millions de personnes âgées d’ici la fin du mois de juillet, soit une semaine après le début des Jeux, environ 70 % de la population ne serait pas vaccinée. Et nombreux sont ceux qui considèrent que cet objectif est de toute façon trop optimiste. « Les vaccinations, au rythme actuel, ne vont pas aider à prévenir les infections pendant les Jeux olympiques », a déclaré Haruo Ozaki, président de l’Association médicale de Tôkyô. « Les Jeux olympiques peuvent déclencher une propagation mondiale de différents variants du virus ». Selon le Comité olympique Japonais, le pays a commencé à vacciner les athlètes qui se rendront aux Jeux, depuis hier.

Le parc Yoyogi comme centre de vaccination

Le parc Yoyogi, l’un des sites de la capitale prévus pour accueillir des projections et des événements gratuits en direct pour les Jeux olympiques et paralympiques de Tôkyô cet été, sera utilisé comme site de vaccination contre le COVID-19, a déclaré mardi la gouverneure de Tôkyô, Yuriko Koike. S’adressant aux journalistes à l’issue d’une réunion de l’assemblée métropolitaine de Tôkyô, Koike a refusé de confirmer si les événements sur le site seraient annulés, déclarant que « cela dépendra de la situation du coronavirus, mais nous allons d’abord nous concentrer sur les vaccinations ». Le gouvernement métropolitain, en collaboration avec les organisateurs des Jeux olympiques de Tôkyô, avait initialement prévu de mettre en place cinq sites pour des projections en direct et des événements pendant les jeux, mais a annoncé en décembre que ce nombre serait réduit. Le parc Yoyogi et le parc Inokashira sont désormais les deux seuls sites où devrait se dérouler ces événements dans la capitale. À moins de deux mois de l’ouverture des Jeux olympiques de Tôkyô, le 23 juillet, Koike a exprimé à l’assemblée métropolitaine son désir de tenir l’événement comme prévu, en déclarant : « Nous ferons de notre mieux pour assurer la sécurité des jeux. »

Des doses en plus pour les meilleurs résultats

Les cinq départements ayant la couverture vaccinale COVID-19 la plus élevée seront prioritaires dans la distribution des vaccins pour les personnes âgées, a déclaré mardi le ministre de la Réforme administrative, Tarô Kôno. Les cinq départements de Wakayama, Yamaguchi, Tottori, Saga et Kochi, dont les taux de vaccination sont tous plus élevés que ceux des autres départements du Japon, pourront recevoir la quantité de vaccins qu’elles demandent au gouvernement lorsque celui-ci distribuera environ 18,72 millions de doses au cours des deux semaines à compter du 21 juin. Les quotas de vaccins pour les 42 départements restants seront décidés en fonction du nombre de personnes pouvant être vaccinées. « Il est inutile de constituer des stocks de vaccins, car ils sont précieux », a déclaré Kôno, le ministre également chargé des efforts de vaccination contre le coronavirus au Japon, lors d’une conférence de presse. Il a appelé les municipalités ayant accumulé des stocks à fournir leurs vaccins aux autres municipalités par l’intermédiaire de leur département. « À partir de maintenant, nous surveillerons de plus près les chiffres enregistrés dans le système d’enregistrement des vaccinations. J’aimerais demander aux gouvernements locaux qui sont en retard dans la saisie des données d’accélérer le processus », a ajouté Tarô Kôno.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne marketplace Japon pour consommer local
Article suivantUn soutien de poids | Abandon des bénévoles | Triste anniversaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.