Dans la revue de presse du jeudi 3 juin, nous aborderons : le Japon va augmenter de 800 millions de dollars son soutien pour les pays en développement, 10 000 volontaires des Jeux olympiques de Tôkyô se sont finalement retirés et la ville de Shimabara commémore le 30e anniversaire d’une catastrophe.

Le Japon apporte son soutien

Le Premier ministre Yoshihide Suga a déclaré que le Japon fera un don supplémentaire de 800 millions de dollars (656 millions d’euros) et fournira des vaccins que les fabricants nationaux sont autorisés à produire à COVAX, un cadre international visant à la distribution équitable des vaccins contre le coronavirus. Suga a pris cet engagement mercredi lors d’un sommet en ligne. Parmi les participants à ce sommet, figuraient des chefs de gouvernement, des hauts fonctionnaires et d’autres personnes, dont la vice-présidente des États-Unis Kamala Harris, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le cofondateur de Microsoft, Bill Gates. Yoshihide Suga a parlé à ces participants des efforts déployés par le Japon pour fournir des vaccins. Dans son discours, Suga a appelé chaque pays à coopérer pour fournir des vaccins aux nations en développement. « Ces efforts ne peuvent être accomplis par une seule nation. J’espère qu’un réseau d’assistance internationale se développera en signe de solidarité », a-t-il déclaré. Le gouvernement japonais a déjà versé 200 millions de dollars (164 millions d’euros) au COVAX. Le don total au COVAX que le Japon a annoncé s’élève désormais à 1 milliard de dollars (820 millions d’euros).

De moins en moins de bénévoles olympiques

Environ 10 000 des 80 000 volontaires initialement prévus pour aider aux Jeux olympiques et paralympiques de Tôkyô de cet été ont renoncé, a déclaré mercredi le comité d’organisation japonais, reflétant la difficulté d’organiser un événement sportif majeur dans un contexte de pandémie de coronavirus. « Je pense qu’il ne fait aucun doute que l’une des raisons est l’inquiétude suscitée par les infections au coronavirus », a déclaré Toshiro Muto, président du comité d’organisation. Mais il a ajouté que cela n’affecterait pas sérieusement les opérations, car les jeux devraient être réduits par rapport aux plans initiaux. Le comité d’organisation a déclaré qu’environ 1 000 volontaires avaient démissionné à la fin du mois de février. Les Jeux de Tôkyô ayant été reportés en raison de la pandémie de coronavirus, Muto a déclaré que certains volontaires avaient peut-être abandonné en raison de conflits d’horaires ou parce qu’ils avaient dû déménager. De nombreux volontaires se sont également retirés à la suite des remarques sexistes de Yoshiro Mori, ancien président du comité d’organisation, qui ont suscité une indignation mondiale.

30e anniversaire à Shimabara

La ville de Shimabara, dans le département de Nagasaki, au sud-ouest du Japon, a commémoré jeudi les 43 victimes d’une coulée pyroclastiques – coulée mélangeant gaz surchauffés, cendres et de roches – mortelle provoquée en 1991 par les éruptions explosives du pic Fugen du mont Unzen. Environ 150 personnes et officiels, dont des membres des familles des victimes, le gouverneur de Nagasaki, Hodo Nakamura, et le maire de Shimabara, Ryuzaburo Furukawa, ont assisté à un service commémoratif officiel au parc Nita Danchi Daiichi de la ville et ont se sont recueillis. « Nous poursuivrons nos efforts pour transmettre la menace des catastrophes volcaniques aux générations futures afin que les souvenirs des catastrophes ne s’effacent pas », a déclaré Sumi Omachi, 64 ans, qui représentait les familles endeuillées lors du service. Le pic Fugen est entré en éruption le 17 novembre 1990, pour la première fois depuis environ 200 ans. Parmi les victimes, outre les résidents locaux, on compte 16 membres des médias, les quatre chauffeurs de taxi qui les accompagnaient, 12 pompiers et deux policiers. Environ 950 hectares de terres à Shimabara et dans deux autres villes sont encore désignés comme des zones nécessitant une certaine prudence aujourd’hui.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTrop tard ! | Vaccination en plein air | Vaccins supplémentaires
Article suivantLes étudiants d’abord | Pas de réunion après les JO | Naomi Ôsaka bien payée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.