Dans cette revue de presse du 27 février 2019, nous abordons : la rencontre de Trump et Kim à Hanoï, le Japon qui étend sa politique du zéro déchet et un accident mortel à Shinjuku.

Deuxième sommet pour Trump et Kim Jong-Un

Hier dans la nuit, le président américain Donald Trump est arrivé à Hanoï pour rencontrer le leader nord-coréen Kim Jong Un, arrivé plus tôt dans la journée. Cette rencontre n’est pas futile puisque Trump veut convaincre Kim Jong-Un que son pays pourrait prospérer économiquement comme le Vietnam s’il mettait fin à sa quête d’armes nucléaires. Cependant, les experts s’inquiètent du fait que Trump pourrait donner trop à Kim et obtiendrait trop peu en retour. Par exemple, une déclaration de paix pour la guerre de Corée que le Nord pourrait utiliser pour pou sser à la réduction des troupes américaines dans le Sud ou la levée de sanctions qui pourrait permettre à Pyongyang de relancer les projets économiques lucratifs avec le Sud.

Le Japon dit non au plastique non-recyclable

Le Japon s’est engagé dans un politique du zéro déchet dans l’optique des Jeux olympiques de 2020. Le 26 février, le ministre de l’Environnement, Yoshiaki Harada, a annoncé un plan visant à interdire les exportations de déchets plastiques sales qui ne peuvent pas, en règle générale, être recyclés. Le gouvernement nippon envisage de revoir les ordonnances dès l’automne afin de renforcer la réglementation sur les procédures d’exportation de ces déchets. Le Japon et les autres pays développés ne peuvent pas recycler tous leurs déchets plastiques et les exportent vers des pays asiatiques, qui utilisent ces déchets comme matériaux à faible coût. Le pays finalisera son projet de réduction des déchets plastiques de 25% d’ici 2030. D’autant plus que la Chine a interdit les importations de déchets plastiques japonais ce qui a fait baisser de 30% leur exportation en 2018.

Accident mortel à Shinjuku

Ce mercredi matin à 08 h 11, un accident mortel est survenu entre les stations Akabane et Ikebukuro de la ligne Shônan Shinjuku a annoncé la East Japan Railway. Selon la police, le train a heurté un jeune homme, dans la vingtaine, à un passage à niveau. Sa mort a été confirmée sur les lieux par les autorités.
Cet accident tragique a perturbé plusieurs lignes de train, laissant des milliers de passagers bloqués et contraignant d’autres personnes à modifier leur itinéraire pendant les heures de pointe. Les services ont repris pour toutes les lignes touchées, mais des retards importants ont continué à gêner les déplacements durant toute la matinée.