Dans cette revue de presse du vendredi 20 juillet nous aborderons : la naissance d’un héros au jet-ski, le gouvernement qui améliore la protection de l’enfance, une entreprise capable de créer des étoiles filantes ainsi qu’une technique de cuisson pour le moins atypique avec ces chaleurs. 

Un jet-ski en guise de batmobile

Un héros, non masqué, s’est fait connaître aujourd’hui dans le quartier de Mabicho à Kurashiki dans le département d’Okayama. Lorsque Shoichi Naito, un homme de 29 ans travaillant dans le bâtiment, a reçu cet appel peu avant midi de son ami d’enfance lui demandant d’aller sauver sa mère bloquée chez elle à cause des inondations, il n’a pas hésité à aller emprunter un jet-ski à un ami et à retourner dans sa ville natale. Là, il sauvera non seulement la mère de son ami en la conduisant jusqu’à une colline hors de danger, mais également une centaine d’autres habitants pour qui il est aujourd’hui un héros.

Après la mort d’une fillette de 5 ans, le gouvernement réagit

L’affaire Yua avait ému tout l’Archipel : décédée après les mauvais traitements de sa mère et son beau-père à l’âge de 5 ans, la fillette qui pesait 12kg écrivait un journal intime que les autorités ont retrouvé et dans lequel elle suppliait ses parents d’arrêter de lui faire du mal. Aujourd’hui, cette histoire ayant sûrement fait réagir le pays sur la question, le gouvernement a décidé de multiplier par 1,6 le personnel de protection de l’enfance. Ainsi, ce seront 3 253 postes qui seront crées à l’horizon 2022.

Des pluies d’étoiles filantes artificielles ?

Une entreprise capable de simuler des étoiles filantes dans le ciel ? C’est désormais réalité, avec la société ALE qui affirme que d’ici mars 2019 elle sera en capacité, grâce à une fusée lancée par l’agence spatiale nationale, de lancer un micro satellite qui libèrera des petites boules qui brilleront fortement en entrant dans l’atmosphère, simulant des étoiles filantes. Le directeur général affirme que d’ici 2020 sa technologie pourra être livrée dans le monde entier.

Ils font la cuisine sur leurs voitures

Ce n’est plus un secret, la vague de chaleur qui touche le Japon fait des ravages, mais certains s’en amusent. C’est le cas de ces habitants de la ville de Saitama, qui ont fait cuire leur bacon sur la carrosserie de leur voiture. En effet, selon WeatherNews.jp, lorsque la température de l’air est de 35°, l’intérieur d’une voiture noire, avec les vitres fermées et sans pare-soleil, peut aller jusqu’à 57° alors que le capot peut lui monter jusqu’à 79°.