, Un livre contesté sur la princesse Masako sera finalement publié au Japon

Une maison d’édition de Tokyo, Daisan-Shokan, a finalement décidé de publier une traduction d’une biographie non autorisée de la princesse Masako, épouse longtemps dépressive du prince héritier du trône du Chrysanthème, a-t-on appris jeudi auprès de l’éditeur.

Il y a quelques mois, une autre grande maison d’édition japonaise, Kodansha, avait dans un premier temps annoncé la publication du livre du journaliste australien Ben Hills, mais elle avait renoncé à son projet à la suite de vives protestations du gouvernement et du Palais impérial.

Son concurrent Daisan-Shokan a précisé qu’il sortirait une traduction de la biographie —intitulée « Princesse Masako, prisonnière du Trône du Chrysanthème »— début septembre.

« Nous estimons que cet ouvrage mérite publication. Nous utiliserons la même traduction proposée à l’origine à Kodansha, mais avec quelques corrections historiques et factuelles », a déclaré à l’AFP le président de Daisan-Shokan, Akira Kitagawa.

Selon les autorités japonaises, qui avaient réclamé des excuses et des corrections, la biographie écrite par M. Hills contient « des affirmations dénuées de fondement » et « insultantes à l’égard du peuple japonais et de la famille impériale ».

Institution respectée, la famille impériale du Japon est très protégée de la curiosité des médias.

M. Hills, un journaliste d’investigation renommé dans son pays, avait catégoriquement rejeté les critiques, dénonçant une « censure » du gouvernement destinée à « cacher la vérité » aux Japonais au sujet de la santé de la princesse Masako, la femme du prince héritier Naruhito, victime d’une grave dépression il y a trois ans.

Le journaliste révèle notamment que Masako aurait subi un traitement hormonal pour donner naissance après insémination artificielle à une fille, Aiko, au bout de neuf ans de mariage en 2001. Une information démentie par le Palais.

Fruit de longs mois d’enquête, le livre de Ben Hills a été publié en novembre dernier en Australie, puis aux Etats-Unis. Sa version japonaise devait sortir au Japon en février.

Source : rtlinfo.be

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAu Japon, M. Abe dans la tourmente après la défaite électorale du PLD
Article suivantLe Japon s’engage à prolonger sa mission antiterroriste

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.