Le leader du principal parti d’opposition sud-coréen a visité les îlots situés en mer du Japon, et revendiqués par Tôkyô, à l’occasion de la libération de la péninsule coréenne fêtée ce jeudi 15 août.

Les deux principales îles de Takeshima (© 머찐만두)
Les deux principales îles de Takeshima (© 머찐만두)

La visite de Kim Han-Gil, leader du parti démocratique, sur les îles Takeshima (Dokdo en coréen) a pour but de rappeler la souveraineté de Séoul sur les îlots.

Accompagné de membres de  son parti, Kim a chanté l’hymne national en débarquant sur l’île et a affirmé que faisant partie du territoire coréen, chaque citoyen pouvait s’y rendre quand il voulait.

Il a également accusé le Japon de glisser vers la droite et de montrer les signes d’un retour au militarisme. Kim a notamment en tête le projet de modification de la Constitution pacifiste porté par le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Kim a également ajouté qu’avec ces intentions, le Japon se déclarait hostile à ses voisins asiatiques.

De son côté, le Cabinet d’Abe avait appelé à l’annulation de cette visite via son ambassade à Séoul, une autre demande a été faite pour l’annulation d’une autre visite de l’archipel, mais par la parti au pouvoir cette fois ci.

« L’incident est extrêmement regrettable et inacceptable à la lumière de la revendication de souveraineté du Japon sur les îlots », a déclaré Shimokawa du Bureau des affaires d’Asie et d’Océanie du ministère des Affaires étrangères.

Pierre-Etienne De Lazzer – source : The Japan Times.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRevue de presse du 13 août 2013
Article suivantRevue de presse du 14 août 2013

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.