Avec la hausse des touristes au Japon, il n’est pas étonnant d’enregistrer un record concernant les dépenses des touristes étrangers au Japon. Les visiteurs de Chine et de Corée du Sud, qui sont les plus nombreux à fouler le sol japonais, sont aussi, les touristes qui dépensent le plus. 

D’ici 2020, le Japon a pour objectif d’attirer 40 millions de visiteurs. Une objectif réalisable quand on sait que cette année sera l’année des jeux olympiques et paralympiques. Pour ce qui est du chiffre d’affaires prévu, le Japon vise des dépenses de 8 000 milliards de yens soit 60 milliards d’euros. Mais pour cette année, le pays enregistre 3,28 milliards de yen en septembre: une belle fin d’année en perspective.

Les pays asiatiques sont parmis les plus gros dépensiers sur l’archipel, avec 543 milliards de yens pour les Chinois, 149 pour les Taïwanais et 136 milliards de yens pour les Coréens (en hausse de 50%). Ces pays, en plus d’être dépensier, sont ceux dont les habitants visitent le plus le Japon. Une belle opportunité, donc pour le tourisme japonais.