La compagnie aérienne Japan Airlines (JAL), en association avec l’Institut de Recherche Nomura (NRI), teste, jusqu’au 18 février dans le terminal 1 de l’aéroport Tôkyô Haneda, le robot NAO créé par la société française Aldebaran. Ce robot humanoïde interactif doit offrir un service d’assistance aux passagers d’un nouveau type.

Le robot NAO de la société Aldebaran au chevet des clients de la compagnie aérienne Japan Airlines (JAL)
Le robot NAO de la société Aldebaran au chevet des clients de la compagnie aérienne Japan Airlines (JAL)

NAO est testé en situation réelle en face du comptoir d’information JAL et en zone C des contrôles sous douane, dans l’aile Sud du Terminal 1 de l’aéroport de Tôkyô Haneda. Au comptoir JAL, le robot, connecté à un panneau digital, est capable de dialoguer de façon interactive et donner des informations locales et sur la plateforme aéroportuaire d’Haneda, sur les vols au départ et à l’arrivée, la météo à destination (en japonais).

Par ailleurs, l’interaction/coopération, entre NAO et le personnel au sol de JAL étant rendues possible grâce à la technologie des montres connectées, seront notamment évaluées concernant les annonces faites aux passagers pour les avertir de l’heure de fermeture des contrôles de sécurité en rapport avec l’horaire de départ de leur vol. Les agents ont la possibilité d’envoyer des instructions au robot et celui-ci peut également à son tour communiquer avec les agents au sol via leur « smartwatch ».

Les fonctionnalités linguistiques de NAO (Anglais/Chinois), permettant donc d’offrir une assistance aux visiteurs étrangers dans leur langue maternelle, feront aussi l’objet d’un test grandeur nature. Le projet, cogéré par l’institut de Recherche Nomura et JAL, a pour objectif de développer de nouveaux services à forte valeur ajoutée.

JAL mène des investigations concernant les problématiques autour de l’utilisation de la robotique dans un aéroport et souhaite mettre en évidence les bénéfices d’une communication par la robotique plutôt qu’une communication plus conventionnelle par panneau d’information. Parallèlement, la compagnie examinera toutes les opportunités offertes par NAO pour porter assistance à ses équipes au sol.

Nomura Institue Research (NRI), quant à lui, est responsable du développement du système d’exploitation des robots. Le test va permettre d’évaluer les aspects pratiques de l’interface utilisateur du robot, en plus de l’étude de nouvelles technologies relatives à des capteurs et autres interfaces système. NRI a travaillé en étroite collaboration avec la société Française Aldebaran Robotics à l’origine de la conception du robot afin d’améliorer les mouvements et les aptitudes linguistiques de NAO.

S’inscrivant parfaitement dans un projet débuté en juin 2014 visant à favoriser l’éclosion de produits et services novateurs au sein de la compagnie sous la bannière « Embrace new challenges JAL », c’est tout naturellement que JAL apporte son concours et soutien à l’emploi de NAO dans un aéroport. NRI est également très impliqué dans la mise en œuvre de technologies futures et continuera activement à coopérer avec de multiples acteurs et partenaires afin de relever les challenges induits par la création de produits innovants et services utiles.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne idole de 23 ans autorisée à avoir un petit ami
Article suivantUne Saint-Valentin à la japonaise

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.