, Un robot humanoïde bipède mu à distance par le cerveau d’un singe

TOKYO (AFP) — Des chercheurs japonais et américains ont conçu un robot humanoïde dont les deux jambes sont activées à distance par les signaux détectés dans le cerveau d’un singe en train de marcher à l’autre bout du monde, ce qui pourrait à terme permettre à des handicapés de se mouvoir.

Cette prouesse, qui allie robotique et neurosciences, a été annoncée mercredi par l’Agence de la Science et des Technologies japonaise et l’Université Duke aux Etats-Unis.

« Nous avons réussi à transmettre des Etats-Unis au Japon les données issues du cerveau d’un singe en détectant les influx nerveux qui commandent le mouvement des jambes », ont expliqué les chercheurs.

« Nous sommes ensuite parvenus à contrôler les jambes du robot en temps réel grâce à ces signaux, de sorte que le robot marche de la même façon que le singe », ont-ils poursuivi.

Il s’agit selon eux d’une première mondiale.

Les chercheurs américains ont entraîné deux chimpanzés à marcher sur un tapis roulant comme un humain et ont enregistré les signaux émanant de plusieurs centaines de neurones commandant les mouvements.

L’équipe nippone a ensuite converti ces informations en instructions compréhensibles par son robot androïde.

« Grâce à ces résultats, nous pouvons dire que nous avons fait un grand pas dans la possible réalisation de prothèses neuronales qui pourraient faire recouvrer leurs capacités motrices à des paralysés », ont souligné les chercheurs.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’Australie ordonne au Japon d’arrêter de chasser la baleine dans ses eaux
Article suivantLe Japon et la Corée du Sud s’engagent à améliorer leurs relations bilatérales

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.