C’est une sombre histoire qui a fait trembler le Japon ces derniers jours. Le Japon, connu pour son taux de criminalité bas, ne fait pas l’impasse sur les affaires sombres. La dernière en date est celle de Takahiro Shiraishi. 


Takahiro Shiraishi était un homme comme les autres. Décrit comme une personne calme et discrète par ses voisins, attentif et aimant par ses ex-copines, les signes avant-coureurs se faisaient rares pour ce personnage. Pourtant, le policier vient de l’arrêter pour le meurtre de 9 personnes, qu’il aurait tuées et démembrées. Cependant, l’homme était déjà connu des services de police quand il travaillait comme racoleur pour un sex-shop et qu’il avait engagé une fille comme vendeuse pour la prostituer.   

Pour ce qui est de l’affaire, l’homme utilisait Twitter pour rentrer en contact avec les victimes. Il ciblait particulièrement les personnes désirant mettre fin à leur vie et qui l’annonçait sur les réseaux sociaux. Il proposait ses services, disait vouloir aider les personnes qui souffraient et avoir de l’expertise dans la pendaison. Il leur proposait donc de « mourir ensemble ». Il tuait et mutilait le corps de ses victimes.