Une agricultrice de la préfecture de Fukushima a appelé la population mondiale à sortir du nucléaire, en raison de l’impossibilité d’en assurer la sécurité. 

Sachiko Sato, 53 ans, est originaire de la ville de Kawamata. Elle était invitée à s’exprimer lors d’une rencontre organisée jeudi dans le centre de New York. L’évènement était organisé par une association américaine de lutte contre le nucléaire. Il a réuni quelque 70 personnes.

Mme Sato a été obligée de fuire la préfecture de Fukushima avec sa famille et de se rendre dans celle, voisine, de Yamagata, à cause de l’accident nucléaire du mois de mars. Elle considère que sa vie a été totalement bouleversée. Elle veut que tout le monde sache les difficultés qu’elle a endurées après voir été obligée d’abandonner son exploitation en raison de l’accumulation des substances radioactives.

Sachiko Sato souhaite que la population du monde s’unisse pour sortir du nucléaire. Pour elle, c’est une évidence dès lors que l’on pense à l’avenir des enfants.

Article original: NHK World service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe premier ministre japonais souhaite des installations nucléaires les plus sûres du monde
Article suivantLes bourses asiatiques plongent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.