La Maison de la culture du Japon à Paris organise conjointement avec Bunkamura une conférence « La Quintessence du sentiment : l’amour et le Haïku » donnée par Mme Yûko ONDA, le mercredi 29 janvier.

MCJP grand logoLa conférence « La Quintessence du sentiment : l’amour et le Haïku », co-organisée par Bunkamura et la Maison de la Culture du Japon à Paris, sera présentée par Mme ONDA Yûko, lauréate du 23e Prix Littéraire des Deux Magots-Bunkamura.

« Le Kojiki » (Chronique des choses anciennes, ouvrage compilé au début du VIIIe siècle) qui relate les mythes fondateurs du territoire japonais, fait remonter les origines de l’archipel à la rencontre de deux divinités primordiales : Izanagi et Izanami-no-Mikoto. De même, dans la culture japonaise traditionnelle, les poèmes d’amour forment un grand courant, bouillonnant d’une vie qui n’a cessé de battre depuis le Man’yô-shû (recueil des 10.000 feuilles/des 10.000 règnes, compilé vers 760), la première anthologie poétique du Japon, jusqu’aux waka et aux haïku composés encore aujourd’hui. Tout en mettant en valeur ce qui fait le charme unique de ces œuvres, nous nous pencherons plus particulièrement sur les haïku de la poétesse MITSUHASHI Takajo (1899-1972), pour cerner l’ardente passion amoureuse qui les anime. Cette évocation sera également l’occasion d’explorer les trois principes qui sous-tendent la philosophie du haïku : les mots de saison (kigo), le recours à une forme fixe (teikei) et les « coupes » (kire). Au sein de ce triangle, qui permet d’enrichir le poème si bref qu’est le haïku de résonances très vastes, se cache une lumière intérieure que nous pouvons faire nôtre, nous qui vivons au XXI° siècle.

ONDA Yukô - DR
ONDA Yukô – DR

ONDA Yûko est née en 1956 dans la ville de Shizuoka. Elle commence à composer des haïku durant ses études au lycée de cette même ville. Celle-ci est diplômée de l’Université Waseda à Tôkyô (Faculté de Lettres n°1, section Littérature) mais aussi membre de l’Association japonaise des Gens de Lettres (Nihon Bungeika Kyôkai) et de l’Association internationale de haïku (Kokusai Haïku Kôryû Kyôkai ; HIA). Elle travaille dans l’entreprise familiale de poterie de style « shitoro » (four Shinsai, dans le département de Shizuoka).

Qu’est-ce que le Prix Littéraire des Deux Magots – Bunkamura ?

Il s’agit d’un prix littéraire fondé le 3 septembre 1990 par Bunkamura, un établissement pluriculturel situé dans l’arrondissement de Shibuya (Tôkyô). Ce prix se veut l’héritier de l’esprit unique du « Prix des Deux Magots », décerné chaque année dans le café éponyme de Saint-Germain-des-Prés, et qui s’enorgueillit d’une histoire de plus de soixante ans. Depuis 1990, le Prix Littéraire des Deux Magots – Bunkamura contribue au renforcement des échanges littéraires entre la France et le Japon. Ce lien étroit avec un prix décerné à l’étranger lui confère, au Japon même, une place tout à fait singulière.

Pour plus d’informations :

  • Conférence « La Quintessence du sentiment : l’amour et le Haïku »
  • Date : mercredi 29 janvier à 18h30
  • Lieu : Maison de la culture du Japon à Paris, petite Salle (rez-de-chaussée)
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne présentation d’un livre sur la vie quotidienne japonaise, à Fukuoka
Article suivantUn mémorial trouble les relations Japon-Chine-Corée du Sud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.