L’Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle a demandé à l’opérateur de la centrale endommagée Fukushima Dai-ichi de vérifier d’éventuelles accumulations d’hydrogène dans les réacteurs 2 et 3 du complexe.

Cette initiative fait suite à la découverte récente de Tepco, la Compagnie d’électricité de Tokyo, qui a trouvé de l’hydrogène dans un tuyau relié à l’enceinte de confinement du réacteur numéro 1.

L’Agence de sûreté nucléaire et industrielle, qui dépend du gouvernement, a donc demandé dimanche à Tepco de contrôler les conduites des réacteurs 2 et 3.

L’opérateur de la centrale a déclaré qu’il allait mesurer les niveaux d’hydrogène dans le réacteur numéro 1 avant d’injecter de l’azote et de prendre d’autres mesures visant à prévenir le risque d’explosion.

Article original:  NHK World Service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes déchets domestiques radioactifs posent problème dans la capitale
Article suivantPrudence du Japon envers la demande d’adhésion des Palestiniens à l’ONU

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.