Afin de pouvoir anticiper de nouveaux tirs éventuels de la part de la Corée du Nord, les trois pays ont pris des mesures de prévention.

La décision a été prise il y’a 1 an par les gouvernements américain et sud-coréen ; aujourd’hui, les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud ont commencé à mener des exercices conjoints afin de pouvoir prévenir d’éventuels nouveaux tirs de missiles de la part de l’état nord-coréen, d’après l’armée sud-coréenne.
Ce dispositif militaire va durer 2 jours et a lieu au large des côtes de la Corée du Sud et du Japon a ajouté Séoul dans un communiqué.
La tension reste à son comble, d’autant plus que Pyongyang n’apprécie vraiment pas ce genre d’exercices à ses frontières, c’est d’ailleurs ce qui a souvent servi de prétexte pour l’armée nord-coréenne afin de faire ses essais.
Mais la Corée du Nord représente toujours  » une menace grave et sans précédent » selon les trois Ministères de la Défense, ce qui va donc entraîner de plus grandes pressions diplomatiques sur Pyongyang, et une plus grande coopération militaire de la part des 3 états.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.