Dans la revue de presse de ce jeudi 23 avril, nous aborderons : le raccourcicement des vacances d’été pour rattraper le retard scolaire, puis l’empêchement d’acquisition de fabricants du secteur médical par des entreprises étrangères, et enfin la propagation du virus à bord d’un navire à quai à Nagasaki.

Vacances raccourcies pour le bien des élèves

Le 22 avril, le gouverneur d’Osaka, Hirofumi Yoshimura, a fait part de son intention de raccourcir la période des vacances d’été, pour rattraper le temps de classe que les lycées (et autres établissements gérés par le département d’Osaka) auront perdu à cause de la fermeture temporaire due au coronavirus. Les conseils municipaux de l’éducation des autres départements de l’ouest du Japon seront invités à faire de même. M. Yoshimura a également déclaré qu’il prévoit de décider dès la fin avril si les écoles pourront rouvrir comme prévu le 7 mai. Actuellement 11 950 personnes sont infectées, et il y a eu 299 décès.

Une mesure pour protéger l’industrie médicale nationale

Le Japon prévoit d’empêcher les entreprises étrangères d’acquérir des fabricants nationaux de produits pharmaceutiques et d’équipements médicaux. En effet le Japon a une liste de secteurs jugés critiques pour la sécurité nationale, dont les entreprises ne peuvent pas bénéficier d’investissements étrangers à plus de1%. La liste comprend par exemple les télécommunications et l’énergie nucléaire, et le gouvernement y ajoutera donc la médecine. Le but est de protéger l’industrie pharmaceutique du pays, mais aussi de maintenir un approvisionnement stable en médicaments et en matériel médical.

Des infections inquiétantes

Un bateau de croisière italien, le Costa Atlantica, est à quai pour des réparations à Nagasaki. 14 membres d’équipages supplémentaires ont été testés positifs au coronavirus, ce qui porte le nombre à 48. Les 622 membres ont donc été priés de rester dans leur cabine, mais 130 sont obligés d’en sortir pour entretenir le navire. Les 14 membres infectés faisaient d’ailleurs partie de ce groupe. Et selon un bureau local de l’immigration, environ 90 membres d’équipage ont débarqué sur une période d’un mois jusqu’au 15 avril, tandis qu’environ 40 personnes sont montées à bord.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTransantartica, un message d’avenir 30 ans après
Article suivantGolden Week chez soi | Tests « drive » | Trouver où s’isoler

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.