Le gouvernement japonais attend pour cet automne l’approbation du parlement sur le droit à l’auto-défense collective.

abe-shinzo-economique-2014-diplomatiqueLe Japon a toujours maintenu avoir le droit d’auto-défense collective mais ne pouvait cependant pas l’exercer en raison de l’article 9 de sa Constitution. Ce dernier l’interdit effectivement d’intervenir dans les conflits internationaux et réduit ses forces armées au minimum nécessaire pour défendre la nation.    

Le premier ministre, Shinzô Abe, souhaite amender la législation actuelle sur la sécurité nationale. La révision de plus de dix lois permettrait ainsi au pays d’intervenir si ses alliés sont attaqués, même si la sécurité du Japon n’est pas menacée. À travers ces amendements, le gouvernement souhaite clarifier la position du Japon en cas d’attaques militaires étrangères, parer à toutes éventualités concernant le développement du programme nucléaire en Corée du Nord, mais aussi participer au maintien de la paix et aux missions anti-pirates à l’étranger.

Pour éviter des procédures trop longues et faire rapidement face à des réalités politiques actuelles, Tôkyô compte d’abord essayer d’obtenir la révision des lois, plutôt que d’essayer d’obtenir l’approbation du Parlement sur deux nouveaux projets de loi. L’un redéfinirait les principes de sécurité nationale tandis que l’autre déterminerait les procédures pour avoir recours au droit d’auto-défense collective.

Les conséquences géopolitiques d’une telle mesure seront importantes dans la région, du fait des tensions avec la Chine et la Corée du Sud. Ces démarches reposeraient également les bases de la coopération défensive entre les États-Unis et le Japon, qui doit être redéfinie avant la fin de l’année.

Mayeul Rathelot – sources : Global PostJapan Times – Kyôdo News

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentConférence : La promotion sociale des femmes au Japon
Article suivantKaruta : la poésie à l’heure japonaise

2 Commentaires

  1. Moi j’ai toujours trouver ça très bien ces forces d’auto-défense et je maintiens !
    Pas envie de voir le Japon se mêler des affaires des autres a l’occidental (on se souvient ce qu’as donner par le passé quand ils ont imiter les puissances occidentales) puis faut pas être con ça commence comme ça mais ce que veut abe c’est réarmer totalement la nation 🙁
    De plus plus a cette période de difficulté économique pas besoin d’injecter de l’argent pour cela.

    Reste les problèmes avec ces voisins bien chiants mais je pense que cela ne va jamais dégénérer comme durant la guerre froide entre ricains & russe.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.