Le dernier fugitif de la secte Aum arrêté

La police de Tôkyô a enfin arrêté le dernier membre en fuite du culte de la Vérité suprême d’Aum (Aum Shinrikyô), Katsuya Takahashi, en cavale depuis 17 ans.

Takahashi, âgé de 54 ans, était recherché pour ces liens avec l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tôkyô le 20 mars 1995, et pour d’autres crimes associés à la secte.

Katsuya Takahashi au centre (Wikipedia Commons)

Il a été interpellé dans l’arrondissement d’Ota, dans le sud de Tôkyô, alors qu’il était dans un manga café. La police déclare qu’il était seul. Ils ont été prévenus par le personnel du café qui leur a signalé un homme ressemblant au fugitif. Takahashi aurait admis qu’il était l’homme qu’ils recherchaient. Son identité a pu être confirmée notamment grâce à ses empreintes digitales.

Selon la police, Takahashi a retiré environ 30 000 dollars en liquide d’une banque au voisinage de la ville de Kawasaki le 4 juin, un jour après que Naoko Kikuchi, ex-membre d’Aum, soit arrêtée.

Kikuchi et Takahashi étaient restés en étroite relation. Après l’arrestation de Kikuchi, la police avait lancé une vaste chasse à l’homme et avait diffusé des images de Takahashi prises par les caméras de surveillance. Tous deux travaillaient sous une fausse identité et étaient deux des trois membres de la secte d’Aum à avoir échappé à la police. Le troisième recherché, Makoto Hirata, s’était rendu à la police en décembre dernier.

Takahashi est impliqué dans l’enlèvement et le meurtre d’un notaire à Tôkyô en février 95, un mois avant l’attaque au sarin. Il est également suspecté d’implication dans la fabrication d’explosifs utilisés dans une petite bombe envoyée au gouverneur de Tôkyô en mai 95. La bombe avait grièvement blessé un membre du personnel dans le bureau du gouverneur.

Carine Dupuis – source : NHK