Naoya Kihara

Naoya Kihara a gagné le tournoi World Series of Poker 2012 à Las Vegas au mois de juin 2012. Grâce à cet exploit, il est devenu le premier joueur de poker japonais à remporter ce titre.

Ce nouveau champion âgé de 30 ans empoche la somme de 512 029 dollar et a reçu le bracelet très convoité du WSOP. Cette compétition réunissait un total de 419 joueurs sur plus de 25 pays, c’était la deuxième fois que ce tokyoïte participait au plus grand tournoi de poker du monde.

Avant de devenir un joueur de poker professionnel, Kihara était un enseignant du privé, diplômé à l’Université de Tokyo, il était membre d’un club de « shogi » (échecs japonais) et aimé également jouer au backgammon au cours de ses huit années universitaires.

Kihara gagne sa vie la plupart du temps en jouant au poker en ligne, mais maintenant qu’il a gagné le WSOP,  il espère jouer dans les différents tournois mondiaux en trouvant un sponsor grâce à sa nouvelle notoriété.

Noaya Kihara a confié au site de la WSOP qu’il souhaitait devenir un ambassadeur du poker au Japon. En effet, ce pays a été relativement épargné par le boom mondial du poker en dépit de son importante population et de sa richesse. La législation japonaise a interdit les casinos sur l’ensemble de  son territoire afin de protéger sa population des problèmes de dépendance et d’endettement liés au jeu.  Actuellement, seuls certains jeux d’argent sont autorisés sur l’archipel tels que les courses de chevaux, le cyclisme (keirin), la loterie et les typiques pachinkos (flipper vertical multi-bille) .

Il y a 2 ans, le gouvernement japonais, a envisagé l’autorisation partielle des établissements de casino en limitant l’accès aux étrangers uniquement. Cette exception, leur permettra de bénéficier d’un nouvel afflux touristique (massivement chinois) qui leur permettra de concurrencer les casinos de Macao au Sud de la Chine.

Source : Japan Times