Le gouvernement japonais a établi des experts en vue de réviser la gestion des catastrophes à Tokyo. L’objectif est de faire en sorte que la ville continue à fonctionner en tant que capitale en cas d’important séisme.

Le groupe s’est réuni pour la première fois à Tokyo jeudi. Ses membres incluent des experts en gestion des catastrophes et des responsables des sinistres dans le secteur privé.

Son président, Hiroaki Yoshii, professeur à l’Université Tokyo Keizai, a indiqué que les mesures pour garantir le maintien des fonctions vitales de Tokyo en tant que capitale n’avaient pas été suffisamment étudiées. Selon lui, le Japon devrait mettre en place une politique préventive en analysant en détail la double catastrophe du 11 mars.

Rappelons que les dernières directives mises en place par le gouvernement pour Tokyo remontent à il y a 6 ans.

Toutefois, les catastrophes du 11 mars ont mis en lumière un certain nombre de problèmes tels que la paralysie des transports en commun, les pannes d’électricité et la pénurie prolongée d’électricité.

Ces experts étudieront les mesures supplémentaires à prendre afin que le gouvernement et les entreprises puissent continuer à fonctionner et pour un prompt rétablissement des principales commodités.

Un rapport verra le jour fin mars 2012.

Article original: NHK World Service Français © 2011