D’après une enquête menée par l’association Eye Mate entre février et mars dernier, 60% des personnes aveugles accompagnées de chiens-guides ont à un moment donné été confrontées à de la discrimination.

L’association Eye Mate, qui forme des chiens-guides, a mené l’enquête sur 248 aveugles se servant de canidés formés par l’association. « Il peut être plus facile pour les restaurants et autres établissements de discriminer les personnes handicapées accompagnées de chiens d’assistance car ils peuvent utiliser l’excuse du – Aucun chien n’est autorisé – « , a déclaré Takao Shioya, responsable de Eye Mate. Parmi les répondants, 57 ont déclaré qu’ils avaient été refusés à l’entrée de restaurants, 10 refusés dans des supermarchés, 9 ne pouvaient ni entrer ni rester dans des hébergements, et 9 ont été rejetés par des chauffeurs de taxi.

Malgré une loi promulguée en avril 2016, interdisant toute action discriminatoire, une majorité de personnes aveugles ont déjà été refusées dans des restaurants ou autres lieux publics.