Une faction du Parti Libéral Démocrate souhaite récupérer les restes du célèbre cuirassé Yamato.

Le navire Yamato (©domaine public)
Le navire Yamato (©domaine public)

Le Yamato était un cuirassé de la marine japonaise impériale, et transportait à lui seul 3.332 membres d’équipage. Il coula le 7 avril 1945 suite à une attaque de l’U.S. Navy alors qu’il se dirigeait vers Okinawa. Il repose aujourd’hui dans les fonds de la mer de Chine orientale.

Ce sont des membres du Parti Libéral Démocrate qui ont évoqué cette idée, qui aurait pour but selon eux, de représenter la promesse des japonais de ne plus rentrer en guerre. De plus, cela serait aussi l’occasion de rechercher les dépouilles des membres de l’équipage du Yamato.

Les membres du PLD soutenant ce projet souhaitent qu’il soit entièrement financé par l’état. Cependant le gouvernement veut rester prudent concernant une telle entreprise. Selon le ministère de la santé l’épave du Yamato est la tombe de ses membres, par conséquent il est interdit de toucher à leurs dépouilles ou au cuirassé. Le Ministère de la Culture pointe le fait que comme le Yamato repose en dehors des eaux territoriales, ces fouilles ne peuvent pas être conduites sous la tutelle du gouvernement.

Alors que la popularité du gouvernement Abe chute considérablement depuis la réforme qu’elle a entreprise pour donner un rôle plus important aux Forces japonaises d’autodéfense, on peut s’interroger sur la pertinence d’un tel projet pour reconquérir la confiance du peuple.

Daï Kaho – Sources : Japan Times

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.