Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans cette revue de presse du mardi 20 novembre, nous aborderons : le futur concernant l’alliance de Renault et Nissan, des cours de japonais pour les enfants de résidents étrangers, de nouveaux banquets pour l’accession au trône de l’empereur et enfin le grand prix de la meilleure mascotte.

L’avenir de l’alliance Renault-Nissan en péril ?

Pendant des années, Renault et Nissan ont eu du mal à faire monter leur chiffre d’affaires dans l’industrie automobile mondiale. Suite à cela, Carlos Ghosn, dirigeant de Renault, a contribué à l’alliance transcontinentale. Cette alliance associait des parties des deux sociétés pour partager les coûts d’ingénierie et des technologies. L’arrestation de Ghosn au Japon le 19 novembre dernier, pour des irrégularités financières chez Nissan, pourrait mettre en péril cette alliance qui existe depuis plus de 20 ans.

Plus de cours de japonais pour les enfants étrangers

Au moment où le gouvernement met en place un nouveau système de visa afin d’augmenter le nombre de travailleurs étrangers, l’enseignement de la langue japonaise prend une place de plus en plus importante pour les enfants des résidents étrangers au Japon. Les écoles primaires et les collèges acceptent les enfants avec pratiquement aucune condition et peu importe leur nationalité. En ce qui concerne l’entrée au lycée, ces enfants doivent toutefois réussir les examens d’entrée, y compris ceux sur la langue japonaise. Et, dans plusieurs cas, les étudiants étrangers abandonnent leurs études secondaires en raison de cette barrière de la langue.

Simplification des banquets pour la célébration d’accession du nouvel empereur

Aujourd’hui, le gouvernement japonais a décidé de réduire le nombre de banquets de cour, qui marqueront l’accession du nouvel empereur l’année prochaine. Il en organisera la moitié sous forme de buffet. Cette initiative vise à réduire la charge de travail du prince héritier Naruhito, qui accédera au trône du chrysanthème le 1er mai, après que son père l’empereur Akihito ait abdiqué la veille. Akihihoto sera le premier monarque japonais à se retirer de son vivant depuis 200 ans. Bien évidemment, d’autres membres de la famille impériale participeront aux festivités.

Le Kaparu remporte le grand prix au concours annuel de mascottes

Dimanche, Kaparu de la ville Shiki, ville du département de Saitama, a remporté le titre du Grand Prix Yuru kyara 2018 dans la division régionale. Avec le motif du mythique kappa, sorte de gobelin des eaux, la mascotte de la société publique de promotion de la culture et du sport a recueilli 889 346 voix. Elle bat deux autres mascottes municipales soutenues par des votes organisés. Les résultats du vote ont été annoncés au parc central Hanazono de Higashiôsaka, dans le département d’Ôsaka.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.