Dans la revue de presse de ce lundi 18 novembre, nous aborderons : la naissance du fils de l’ancienne princesse Ayako, puis le bas pourcentage de crimes sexuels déclarés, et enfin la diminution inquiétante du nombre, entre autres, de papillons.

Un fils de sang impérial

L’ancienne princesse Ayako Moriya, la troisième fille de feu le prince Takamado, cousin de l’ancien empereur Akihito, a donné naissance, dimanche matin, à son premier enfant. Elle a accouché vers 7h du matin d’un garçon à l’hôpital Aiiku de Tôkyô. La mère et l’enfant sont en bonne santé selon l’Agence de la maison impériale. Ayako, 29 ans, avait dû renoncer à son titre de princesse en 2018 car elle avait épousé un « roturier », Kei Moriya, employé de la compagnie maritime Nippon Yusen âgé de 33 ans.

Crimes sexuels non déclarés

Une enquête du gouvernement a révélé samedi que les crimes sexuels continuent d’être largement sous déclarés au Japon, car de nombreuses victimes n’ont pas jugé leur calvaire suffisamment grave pour le signaler, ne savaient pas comment y faire face, ou bien ont éprouvé de la gêne et de la méfiance à l’égard de la police. 1% des personnes interrogées a déclaré avoir été victime de crimes sexuels, tels que le harcèlement ou une agression sexuelle, au cours des cinq dernières années. Parmi ces victimes, seules 14% ont déclaré leur agression.

Des espèces en danger

Selon un rapport publié par le ministère de l’Environnement et la Société japonaise pour la conservation de la nature, 40 % des espèces communes de papillons ont diminué en nombre et sont probablement en danger. Les experts exigent que des efforts immédiats soient faits pour préserver l’habitat de ces animaux. Les causes de la diminution des papillons seraient la pollution de l’eau et l’utilisation de produits chimiques agricoles. D’autres espèces seraient en voie de disparition : le lièvre, la martre d’Amérique, deux types de luciole et la grenouille brune.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentExpo-vente de couteaux et de thés de Sakai
Article suivantGhosn, un an après | Famille nombreuse ? | Arrestation à Hong Kong

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.