Dans la revue de presse de ce mardi 1er septembre, nous aborderons : l’état des lieux du coronavirus au Japon et ses impacts sur l’économie et l’emploi, le lancement de la campagne électorale pour la succession de Shinzô Abe, et enfin l’avenir du Japon concernant sa militarisation.

Coronavirus et chômage grandissant

Ce mardi la capitale japonaise compte 170 nouveaux cas de coronavirus, il s’agit du troisième jour consécutif avec moins de 200 personnes positives au covid-19. Au cours du mois d’août, Tôkyô a enregistré une moyenne de 208,1 infections par jour et, le 1er août, il y a exactement un mois, 472 cas étaient avérés. Les chiffres seraient aujourd’hui pour l’ensemble du Japon de 56 802 personnes sorties de l’hôpital, 9 743 hospitalisées (dont 32 avec des symptômes sévères à Tôkyô) et 1 279 personnes décédées. La crise pandémique continue de dégrader la situation économique du pays, et le ministère se penche sur la question. 50 326 personnes se sont retrouvées au chômage entre fin janvier et le 31 août. Le gouvernement encourage les entreprises, à travers des subventions, à recruter et maintenir les emplois.

Coup d’envoi pour la succession d’Abe

Au cours d’une conférence de presse, l’ancien ministre des Affaires étrangères Fumio Kishida et l’ancien secrétaire général du Parti Libéral Démocrate Shigeru Ishiba ont confirmé leur participation aux élections du parti visant à la succession de Shinzô Abe. Le secrétaire général du Cabinet et grand favori de ces élections, Yoshihide Suga, devrait annoncer demain soir sa candidature. Une réunion devrait également se tenir demain concernant les modalités et le protocole électoral qui devraient se mettre en place.

Un futur Japon militarisé

Des sources gouvernementales auraient déclaré hier que le Premier ministre sortant, Shinzô Abe, définirait un chemin à suivre pour l’avenir, sur l’éventualité d’acquérir une capacité de frappe contre des bases militaires. Alors que les tensions se sont amplifiées en mer de Chine, récemment suite à des tirs balistiques effectués par la Chine fin août, Abe, avec le soutien américain, devrait suivre la nouvelle direction qui avait déjà été proposée par la révision de la Constitution pacifiste renonçant expressément à la guerre. Le Parti Libéral Démocrate devra donc s’atteler à cette tâche.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.