Ce dimanche, la Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco, a installé un nouveau système de décontamination à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Appelé SARRY, ce nouveau système de fabrication japonaise est constitué de 14 réservoirs cylindriques d’environ 3,5 mètres de haut et 1,4 mètre de diamètre.

Ce dispositif doit permettre de réduire la radioactivité de l’eau, qui comprend notamment du césium et du strontium, à environ un millionième de son niveau initial.

Tepco prévoit donc d’utiliser cette nouvelle technique en plus du système actuel, pour mieux gérer les substances radioactives. Après un examen minutieux de la tuyauterie et un test préalable, l’exploitant de la centrale devrait lancer le dispositif début août.

© 2011 – NHK World Service Français

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa SF japonaise perd son roi
Article suivantL’APE nippo-indien entre en vigueur ce lundi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.