Dans la revue de presse du lundi 21 novembre, nous aborderons : le troisième ministre à quitter le gouvernement, le premier essai d’un missile intercepteur ainsi que la victoire du XV de France contre le Japon.

Problème au Cabinet

Le Premier ministre Fumio Kishida a limogé le ministre des Affaires internes, et proche collaborateur, Minoru Terada. Ce dernier était sous pression depuis la semaine dernière et la sortie d’un nouveau scandale financier le concernant. Il est remplacé par Takeaki Matsumoto, qui a été, pour quelques mois, ministre des Affaires étrangères sous l’égide du Parti démocrate japonais, alors que celui-ci était au pouvoir. En 2015, il quitte l’opposition et rejoint le Parti libéral-démocrate en 2017. Terada est le troisième ministre à quitter le gouvernement en un mois. Le Premier ministre, déjà dans une position délicate en raison d’un faible soutien, pourrait prendre des mesures. Cela pourrait aller d’un second remaniement du Cabinet depuis sa prise de fonction ou même, dans un cas plus extrême, d’une dissolution de la Chambre basse.

Première réussite

Le ministère de la Défense a déclaré que les Forces maritimes d’autodéfense avait mené, avec succès, leur premier essai de tir d’un nouveau missile intercepteur depuis l’un de leurs destroyers équipés du système Aegis. L’essai a été réalisé le 15 novembre dernier, au large d’Hawaï, par le destroyer Maya. Le missile intercepteur Standard Missile-3 Block IIA a réussi à détruire sa cible, un missile balistique à portée intermédiaire tiré depuis une installation militaire américaine, à une altitude de plus de 100 kilomètres. Le missile, de conception nippo-américaine, a déjà été testé par les États-Unis, avec quatre réussites sur six tests, mais il s’agit d’une première pour le Japon. Le Standard Missile-3 Block IIA pourrait équiper quatre des huit destroyers Aegis japonais.

Troisième victoire

Ce dimanche se déroulait le troisième match de rugby opposant la France et le Japon. Les Bleus ont remporté deux victoires au Japon l’été dernier et recevaient cette fois les Brave Blossoms au Stadium de Toulouse, où nous étions présents. Les Français se sont de nouveau imposés, sur le score de 35 à 17. Même sans être flamboyants ils ont réussi à dominer des Japonais qui n’ont pas existé en première mi-temps. Au retour des vestiaires, ces derniers ont montré de quoi ils étaient capables pendant une vingtaine de minutes avant que la France ne se reprenne et remette la main sur le match. Un spectacle de danse inspiré des arts martiaux a été donné à la mi-temps par Katsumi Sakakura et sa troupe.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRencontre avec Xi | Missile nord-coréen | Carburant durable
Article suivantEnquête à l’Église | Défense nationale | Conducteurs âgés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.