Sur les marchés des changes européens, l’euro a enregistré vendredi une baisse sensible face au yen. Il a atteint son plus bas niveau depuis dix ans.

Le plongeon de la devise européenne a été alimenté par l’annonce de la démission de Jürgen Starck, un membre du directoire de la Banque centrale européenne. M. Starck aurait pris cette décision pour protester contre la politique de l’établissement central qui a décidé d’acheter des bons du Trésor pour aider les Etats endettés de la zone euro.

La devise européenne est passé brièvement sous les 106 yens, son plus bas niveau depuis juillet 2001.

Article original: NHK World Service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRéserve du ministre de la Défense sur l’utilisation des armes par les Forces japonaises d’autodéfense
Article suivantL’ aide publique au développement utilisée pour la reconstruction des sinistres du 11 mars

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.