Le ministre japonais de la Défense, Yasuo Ichikawa, se montre réservé concernant un assouplissement des critères d’utilisation de leurs armes par les Forces japonaises d’autodéfense impliquées dans des opérations onusiennes de maintien de la paix à l’étranger.

M. Ichikawa a déclaré jeudi à la presse qu’un tel assouplissement n’était pour l’instant pas envisagé, et que le point de vue du gouvernement sur le sujet était clair.

Le ministre a affirmé qu’il était indispensable d’avoir des discussions en profondeur concernant l’utilisation de leurs armes par les membre des FAD envoyés en mission à l’étranger dans le cadre d’opérations de maintien de la paix, qu’il s’agisse de défendre des troupes étrangères ou de protéger des civils attaqués.

Le chef du bureau politique du Parti démocrate au pouvoir, Seiji Maehara, a insisté mercredi, lors d’une conférence à Washington, sur la nécessité d’un assouplissement des critères d’utilisation de leurs armes par les FAD.

Article original: NHK World Service Français ©2011
close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.