Dans cette revue de presse du mercredi 31 octobre, nous aborderons : la décision du gouvernement concernant la reprise de la construction de la base américaine, l’exercice de sauvetage militaire organisé par les forces japonaises et américaines et enfin la nouvelle augmentation du budget concernant l’organisation des Jeux de Tôkyô 2020. 

Le gouvernement reprend la construction de la base américaine

Mardi 30 octobre, le Premier ministre Shinzô Abe, a indiqué que le gouvernement reprendrait les travaux de terrassement, en vue du transfert d’une base militaire américaine importante à Okinawa. Tout ceci après que le ministre du Territoire ait décidé de suspendre la récente décision du département de bloquer les travaux. Le Premier ministre a déclaré lors d’une séance de la Diète « maintenant que les procédures légales nécessaires ont été engagées, je pense que nous devrions les respecter« , après que le ministre du Territoire, Keiichi Ishii, eut pris sa décision plus tôt dans la journée en faveur de la plainte du ministère de la Défense. Ce dernier a annoncé que de nouveaux retards dans le transfert prévu de la base de Futenma, d’un quartier résidentiel peuplé de Ginowan, au district côtier moins peuplé de Henoko à Nago, porteraient atteinte à l’alliance nippo-américaine.

Exercice de sauvetage militaire par les forces japonaises et américaines

Aujourd’hui, les forces d’autodéfense et l’armée américaine ont commencé un exercice de sauvetage conjoint, au large des côtes du département d’Aomori. Celui-ci a été organisé dans le cadre d’un exercice biennal visant à améliorer leur état de préparation et leur partenariat. Sur la base du scénario d’un accident d’avion, les forces américaines s’entraîneront à secourir les populations au large de la ville de Misawa, qui abrite la base aérienne de Misawa partagée par les forces américaines et japonaises. L’exercice, appelé « Keen Sword », a débuté lundi et prendra fin le 8 novembre. Environ 47 000 membres du personnel japonais et environ 9 500 soldats américains y participent.

172,5 milliards de yens de dépenses pour les Jeux de 2020

Mardi, le gouvernement central a annoncé avoir dépensé 172,5 milliards de yens, soit 1 299 660€, pour des projets directement liés à la préparation et au déroulement des Jeux olympiques et paralympiques de Tôkyô 2020. Cette annonce devrait alimenter les inquiétudes concernant les coûts liés aux jeux, le nouveau chiffre dépassant les 150 milliards de yens, soit 1 130 139€, que le gouvernement central avait promis de respecter. Compte tenu de cette estimation, le conseil a demandé au siège du gouvernement chargé de la promotion des Jeux olympiques et paralympiques, d’examiner de près la pertinence des projets financés par l’État pour les Jeux. En réponse, le gouvernement a classé les projets en trois catégories : ceux étroitement liés à la préparation et au fonctionnement des jeux, ceux dont la contribution directe aux jeux est difficile à évaluer et ceux qui ont une pertinence relativement faible.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

SourceThe Mainichi, The Japan Times
Article précédentProtestation contre la Corée du Sud | Un appel à la vigilance | Soutien et d’intégration
Article suivantExcuses du journaliste | Rencontre repoussée | Modification de loi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.