Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans la revue de presse du mardi 16 avril, nous allons aborder : la volonté de renforcer la coopération économique avec la Chine, une enquête ouverte par le gouvernement sur les violences sexuelles dans les institutions pour enfants, le renouveau du tourisme dans la région du Tôhoku et des mangues vendues pour 3 000 euros dans une vente aux enchères.

Coopération économique renforcée avec la Chine

Une guerre commerciale serait une menace pour la croissance mondiale. Une constatation commune pour la Chine et le Japon, qui se sont mis d’accord pour renforcer leurs liens commerciaux. Un désir de coopération qui constitue déjà « un énorme pas en avant » selon le ministre des affaires étrangères, Tarô Kôno. Le premier ministre Shinzô Abe a rencontré ce lundi les représentants diplomatiques chinois dans le premier sommet économique entre les deux nations en presque huit ans.

Enquête ouverte sur les violences sexuelles entre enfants

Le gouvernement veut ouvrir une enquête sur les violences sexuelles dans les organismes de protection de l’enfance. Des révélations troublantes dans le département de Mie ont récemment révélé l’ampleur de ce problème largement tabou. Plus d’une centaine d’agressions sexuelles entre enfants pris en charge auraient eu lieu dans la région au court des huit dernières années. La loi en vigueur oblige les institutions à porter plainte en cas de violence commise par un membre du personnel mais ne prévoit rien en cas de sévices entre les enfants.

Retour du tourisme au Tôhoku

La région frappée par les catastrophes de 2011 recommence à attirer les touristes étrangers. Ceux-ci ont totalisé plus d’un million de nuits dans les hôtels et auberges de la région en 2017, selon l’agence du tourisme nationale. Un chiffre encourageant pour l’avenir de la région, puisqu’il s’agit d’une hausse de 40% par rapport à l’année précédente. Des résultats soutenus par les campagnes du gouvernement pour promouvoir le tourisme dans les départements d’Aomori, Akita, Iwate, Miyagi Yamagata et Fukushima.

Mangues aux enchères

400 000 yens, c’est le prix qu’ont atteint deux mangues à la première vente aux enchères de la saison, soit environ 3 000 euros. Le prix égalise le record de l’année passée. Cultivées dans le département de Miyazaki au sud ouest du Japon, ces mangues luxueuses sont appelées « Oeuf du Soleil » (Taiyo no Tamago). Elles sont réputées pour leur chair très sucrée, leur couleur rouge vif et doivent peser au moins 350 grammes. Elles seront vendues dans une galerie marchande de Fukuoka.