Selon l’opérateur de la centrale Fukushima Dai-ichi, de l’hydrogène à haute densité s’est accumulé dans les conduites reliées au réacteur numéro 1.

La Compagnie d’électricité de Tokyo a déclaré qu’une explosion était peu probable, dans la mesure où il n’y a pas d’oxygène dans les conduites, mais que les techniciens commenceraient à extraire le gaz à compter d’aujourd’hui.

Tepco a commencé à mesurer la densité du gaz mercredi, après avoir noté l’accumulation d’hydrogène dans les tuyaux reliés à l’enceinte de confinement, à la fin de la semaine dernière.

L’opérateur de la centrale y a enregistré une densité élevée, entre 61 et 63 pour cent.

Pour Tepco, il s’agit probablement de restes d’hydrogène ayant provoqué une explosion en mars dernier dans la centrale, à la suite du séisme et du tsunami.

Article original: NHK world Service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa Corée du Nord affirme la légitimité du pouvoir héréditaire de Kim Jong-un
Article suivantChômage en baisse de 0,4 point pour le mois d’août

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.