Les lutteuses japonaises s’octroient trois médailles d’or et une médaille d’argent.

La lutteuse Yui Susaki vient de remporter ce jeudi la finale de la Coupe du Monde de Lutte, dans la catégorie des femmes de 48 kg, qui s’est déroulée à Paris Bercy Arena. Âgée de 18 ans, pour son premier Championnat du monde, elle a littéralement soufflé ses premiers adversaires en remportant la victoire dans ses trois premières attaques. Susaki, qui a remporté son premier championnat asiatique cette année, a vaincue la défense tenace de Kim Son Hyang, Corée du Nord, pour gagner sa demi-finale 5-2.

Les japonaises Sara Dosho et Risako Kawai ont également gagné l’or pendant que Mayu Mukaida s’est installée pour l’argent. Dosho a vaincu Aline Focken d’Allemagne dans la classe de poids des 69 kg. Kawai a battu Allison Mackenzie Ragan des États-Unis dans la division des 60 kg et Mukaida s’est inclinée face à Vanesa Kaladzinskaya de Biélorussie dans les 53 kg.

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times, Today Japan
SourcePhoto : Tsutomu Takasu (Creative Commons)
Article précédentLivre : Le japoscope 2017
Article suivantUn restaurant robot à Tokyo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.