Les lutteuses japonaises s’octroient trois médailles d’or et une médaille d’argent.

La lutteuse Yui Susaki vient de remporter ce jeudi la finale de la Coupe du Monde de Lutte, dans la catégorie des femmes de 48 kg, qui s’est déroulée à Paris Bercy Arena. Âgée de 18 ans, pour son premier Championnat du monde, elle a littéralement soufflé ses premiers adversaires en remportant la victoire dans ses trois premières attaques. Susaki, qui a remporté son premier championnat asiatique cette année, a vaincue la défense tenace de Kim Son Hyang, Corée du Nord, pour gagner sa demi-finale 5-2.

Les japonaises Sara Dosho et Risako Kawai ont également gagné l’or pendant que Mayu Mukaida s’est installée pour l’argent. Dosho a vaincu Aline Focken d’Allemagne dans la classe de poids des 69 kg. Kawai a battu Allison Mackenzie Ragan des États-Unis dans la division des 60 kg et Mukaida s’est inclinée face à Vanesa Kaladzinskaya de Biélorussie dans les 53 kg.