Le gouvernement japonais va communiquer des directives pour l’utilisation des sols aux municipalités affectées par la catastrophe du 11 mars afin de les aider à se protéger contre un nouveau tsunami.

Les municipalités les plus durement touchées par la catastrophe doivent revoir en profondeur leurs précédentes politiques d’utilisation des sols avant de définir leurs projets de reconstruction.

Le ministre de la Reconstruction Tatsuo Hirano a déclaré dans une interview à la NHK qu’il était difficile de décider si les personnes pourront continuer à vivre et travailler dans les mêmes zones qu’avant la catastrophe. Il a rappelé que même si des brise-vagues sont reconstruits, un tsunami géant pourra toujours les traverser.

M. Hirano a ajouté que le gouvernement souhaite définir des directives pour l’utilisation des sols et de les distribuer aux municipalités dès que possible.

© 2011 – NHK Workd Service Français – Article original
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentVisite au Japon de Ban Ki-moon pour le mois d’août
Article suivantSondage: Naoto Kan au plus bas

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.