Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans la revue de presse du jeudi 3 mai, nous allons aborder : le départ du bassiste du boys band Tokio après un scandale de harcèlement, le rachat de Fujifilm par Xerox remis en doute par des démissions dans le groupe, un fonctionnaire prêt à avouer dans l’affaire Kake et les origines de Pikachu enfin révélées. 

Yamaguchi quitte le boys band Tokio

Le bassiste du groupe Tokio quitte le groupe après après avoir créé le scandale en embrassant une lycéenne contre son gré. Un choc pour les fans du musicien, animateur, chroniqueur et acteur Tatsuya Yamaguchi, qui cultivait l’image du père modèle. Les charges qui pesaient contre lui ont été abandonnées ce mardi, après que le musicien de 46 ans ait admit son tord. Son départ ne met pas en péril l’existence du groupe, selon les membres restants. 

Frein au rachat de Fujifilm par Xerox

Le cadre dirigeant de Xerox et six membres du conseil ont posé leur démission ce mercredi. Une réorganisation interne qui met en péril l’accord de rachat signé en janvier avec le groupe japonais Fujifilm. La nouvelle sonne comme une victoire pour l’homme d’affaire Carl Icahn, qui s’était opposé à cette acquisition à 670 milliards de yens.

Affaire Kake : les langues se délient

Un ancien assistant de Shinzô Abe doit admettre avoir rencontré un officiel du groupe Kake pour discuter de la mise en place de l’école vétérinaire du même nom. Aujourd’hui vice-ministre chargé des affaires internationales au ministère de l’Économie, Tadao Yanase a été secrétaire exécutif du premier ministre. Il a jusqu’à présent nié ces faits, sur fond de scandale de favoritisme. Mais les preuves sont devenues trop contondantes, selon le Mainichi Shimbun.

Les origines de Pikachu

On s’était toujours posé la question, le Yomiyuri Shimbun l’a résolue : le Pokemon Pikachu était en fait inspiré par un écureuil. C’est la première fois que les créateurs de Pokémon révèlent l’origine du petit personnage jaune vif aux oreilles pointues. Lorsqu’elle a dessiné Pikachu, l’illustratrice Atsuko Nishida rêvait d’un écureuil de compagnie.  Pourtant Pikachu a toujours été répertorié comme un personnage apparenté à la souris.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.