Les employés japonais, bien connus pour être des bourreaux de travail, cherchent désormais des solutions pour réduire stress et anxiété au bureau. Pour résoudre ce problème, plusieurs sociétés japonaises font appel aux animaux : Chats, chiens, chèvres… il y en a pour tous les goûts au Japon.

Suite à la demande d’un employé dans les années 2000, la société Ferray a permis à ses employés d’amener leurs félins au travail. Le directeur, M. Hidenobu Fukuda, a également adopté 9 chats qui déambulent librement dans le bâtiment, et une prime d’environ 40€ est accordée aux employés qui adopteront un félin.

A cette image, l’entreprise Oracle Japan, elle, fait appel aux chiens pour soulager ses employés depuis 1991. Candy, un berger anglais a même son compte Twitter et Instagram. Quant au groupe Pasona, il a « embauché à temps plein » deux chèvres en 2011 et deux alpagas en 2013.

Rien qu’à Tôkyô, on dénombre pas moins de 60 cafés à chats, sans compter ceux à hiboux, lapins, hérissons et autres NAC…

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times
SourcePhoto : © Takashi Hososhima
Article précédentPièce de théâtre « Quatre Sœurs » d’après un roman de Junichiro Tanizaki
Article suivantPlus de vélos dans les grandes villes
Rédactrice, community manager et chargée de Communication pour Japon infos.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.