Dans l’optique de gérer au mieux les menaces climatiques telles que les typhons, tsunamis et séismes le Japon a investi dans le développement robotique.

Le groupe Toshiba, en collaboration avec l’International Research Institute for Nuclear Decommissioning (IRID) a récemment mis au point un nouveau robot qui serait envoyé en mission sur le site de Fukushima. Il devrait sonder les parties immergées des zones endommagées et contaminées par les déchets radioactifs. Le robot en question est de forme cylindrique, avec 13 cm de diamètre pour 30 cm de longueur. Il devrait être testé à la centrale dès mi-juillet.

Une autre équipe de chercheurs a élaboré un robot en forme de serpent de 8 mètres de long et qui pèse 3 kilos. Il est capable de soulever sa tête et d’avancer à 10 cm/s. Grâce à sa forme et à ses capacités, le robot serait utilisé pour la recherche de personnes et l’analyse de l’état de bâtiments suite à des effondrements. Il a déjà été testé sur le site de la centrale nucléaire Fukushima-Daiichi. Sa mise en service est prévue d’ici trois ans.

 

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.