Dans la revue de presse de ce lundi 8 juillet, nous aborderons : la difficulté des étrangers à rentrer au lycée, le problème des retraites qui fait encore débat et enfin un rapport sur l’utilisation d’armes chimiques par l’armée impériale.

L’accès au lycée difficile pour les étrangers

Selon une récente enquête menée par des experts de l’éducation, l’accès aux lycées publics est plus compliqué pour les enfants étrangers que pour les Japonais. La raison principale est bien sûr le problème de la maitrise de la langue, indispensable lors du passage de l’examen d’entrée. Les examens et le processus d’admission varient grandement en fonction des départements et seulement 23 d’entre eux, sur un total de 47, ont mis en place des aides pour les étrangers.

Pas assez d’argent pour les retraités

Alors qu’il y a plusieurs semaines un rapport de l’Agence des services financiers critiquait le système des retraites, indiquant qu’un couple de retraité devrait mettre de côté 20 millions de yens (164 000€) supplémentaires pour financer une retraite de 30 ans, des experts pensent que ce chiffre est encore trop bas. Il serait pour certains de 32 millions de yens (262 500€). Les experts annoncent également que près de la moitié des personnes dans la cinquantaine vont voir leur niveau de vie baisser de 10% une fois à la retraite.

Armes chimiques pour l’armée impériale

L’existence d’un rapport faisant état de l’utilisation d’armes chimiques en Chine en 1939 par l’armée impériale a finalement été confirmée pour la première fois. Ce rapport émanent de l’armée même est extrêmement rare puisque la plupart des documents ont été détruits après la défaite. On y apprend par exemple l’utilisation d’agents vésicants et sternutatoires. De telles armes étaient interdites depuis 1907 et l’armée était au courant de cette interdiction, ce qui peut expliquer leur emploi dans des zones reculées du conflit, en particulier dans les montagnes de la province du Shanxi.