Une enquête japonaise démontre que le nombre de personnes hospitalisées pour overdose de caféine est en hausse, causant même le décès dans certains cas.

L’enquête a été réalisée par la Japanese Society for Clinical Toxicology, et montre que sur une période de 5 ans, au moins 101 personnes ont été hospitalisées pour un traitement d’urgence après une intoxication de caféine. Trois de ces personnes ont trouvé la mort. Consommer plus d’un gramme de caféine en une fois peut causer des symptômes tels que la nausée, des étourdissements et une fréquence cardiaque plus rapide. L’enquête explique que 7 cas d’insuffisance cardiaque ont été répertoriés, après la consommation de plus de 6 grammes de caféine en une prise, 1 en ayant pris jusqu’à 53 grammes. Le nombre de personnes amenées à l’hôpital pour consommation excessive de caféine aurait augmenté de manière notable depuis environ 2013.

La consommation chez les 101 victimes ne se limitait pas au café mais prenait souvent la forme de gélules de caféine ou de boissons énergétiques contenant de la caféine. Selon l’agence, ce sont les travailleurs de nuit comme les soignants qui sont les plus touchés, et l’âge médian des sujets était de 25, incluant des adolescents et des personnes ayant la cinquantaine. Yoshito Kamijo, professeur de l’Hôpital de l’université de médecine à Saitama, affirme : « Il n’y a pas beaucoup de gens conscients du danger d’une overdose de caféine, et même le gouvernement n’a pas été capable de savoir à quel point ce problème est répandu », ajoutant : « il faut une limitation de la quantité de gélules de caféine que l’on peut acheter en une fois ».