Dans la revue de presse de ce mercredi 3 juillet, nous aborderons : les excuses du ministre de la Défense, puis des ordres d’évacuation dans le sud-ouest et enfin les pastèques carrées sont de retour.

Les excuses du ministre de la Défense

Le ministre de la Défense, Takeshi Iwaya, s’est excusé, ce mercredi, auprès du gouverneur du département de Yamaguchi, Tsugumasa Muraoka. Il avait fait de même le mois dernier avec le gouverneur d’Akita. En effet, ces deux départements avaient été choisis, après une étude approfondie, pour accueillir des sites de batteries de contre-mesures Aegis afin de se protéger des missiles nord-coréens. Or, des erreurs sur des données géographiques ont été repérées dans le rapport. Une aubaine pour les départements qui ne veulent pas devenir une cible prioritaire en cas de conflit.

Ordre d’évacuation dans le sud-ouest

En raison des fortes pluies qui s’abattent sur la région, trois villes du département de Kagoshima ont émis un ordre d’évacuation. Il s’agit des villes de Kirishima, Aira et Kagoshima, capitale du département du même nom. Ces ordres concernent près de 800 000 personnes réparties dans les trois villes, alors que des glissements de terrain ont déjà eu lieu. Pour se préparer, la capitale locale a ouvert 90 centres d’évacuation supplémentaires. Les pluies ont également perturbé les transports de la région.

Le retour des pastèques carrées

La ville de Zentsuji, département de Kagawa sur l’île de Shikoku, s’est faite spécialiste des pastèques carrées depuis près de 50 ans afin de relancer l’économie locale. Ces pastèques poussent pendant 10 dans des boites en plastique afin de prendre cette forme cubique. Mais, malheureusement, elles ne sont pas mangeables. Il faudra tout de même déboursé 10 000 yens (82 euros) pour acquérir cet objet d’ornementation un peu particulier. Les livraisons ont commencé aujourd’hui et les neuf producteurs devraient fournir près de 600 pastèques.