Dans la revue de presse de ce mercredi 9 octobre, nous aborderons : un exercice de défense en plein Tôkyô, la reprise possible des visites au Yasukuni et un tour sur des îles disputées annulé.

Exercice de défense

Ce mercredi, les forces d’autodéfense japonaises ont organisé un exercice de défense antimissile dans la capitale nippone. En effet, un système de missile sol-air de type Patriot a été déployé dans un parc proche du quartier d’Odaiba, dans les terre-pleins de la baie de Tôkyô. Ce type d’exercice, le premier depuis 6 ans, fait suite à la récente recrudescence des tirs de missiles nord-coréens.

Retour au Yasukuni

Avec l’arrivée de nouveaux conservateurs au sein du Cabinet de Shinzô Abe lors de son remaniement le mois dernier, le spectre de visites controversées au Yasukuni réapparait. La dernière visite d’un ministre dans ce sanctuaire où repose, entre autres, l’âme de criminels de guerre, remonte à deux ans et demi. Alors que le festival d’automne du sanctuaire va avoir lieu le 17 octobre prochain, de telles visites pourraient perturber les relations avec les pays voisins.

Visite annulée

Une visite organisée sur les îles disputées des Territoires du nord a été annulée à la dernière minute à la demande de Moscou. Cette visite de 6 jours fait partie d’un ensemble de mesures pour revitaliser ces territoires et bâtir une confiance mutuelle dans le but de résoudre le différent territorial. Malgré cette demande, Tôkyô cherche déjà une nouvelle date pour rendre possible cette activité.