, Exposition – Japan Expo, quèsaco ?

Japan Expo 9e Impact »… Comprenez, « festival sur les loisirs japonais ». Au programme : mangas, films d’animation, jeux vidéos, mais aussi catch, cosplay, concerts et diverses autres attractions.

Où sont les plus gros consommateurs de mangas ? Au Japon. Bravo ! Mais après ? C’est en France – eh oui – où 12 millions de tomes ont été vendus en 2007, soit 35% du marché de la bande dessinée (1). Pas étonnant dès lors que de plus en plus de salons japonisants s’y installent, dont le plus célèbre, la Japan Expo de Paris qui l’an dernier a attiré 80 700 visiteurs.

Un succès grandissantJapan Expo

Depuis 1999 la Japan Expo ne cesse de s’agrandir et c’est aujourd’hui 70 000 mètres carrés remplis de passionnés prêts à vous faire aimer le Japon et sa culture. Du stand de mangas à celui de figurines en passant par les dédicaces d’auteurs et dessinateurs… 300 exposants venant de 11 pays différents vous attendent. De grands noms seront présents avec entre autres, Gô Nagai, le créateur de « Goldorak », ou Takeshi Obata, dessinateur de « Death Note ».

Des mangas. Oui, mais pas seulement…

La Japan Expo ne se borne pas aux mangas et à leurs produits dérivés. Apprendre comment enfiler un kimono ou assister aux défilés des dernières tendances de la mode, c’est possible. Sont aussi au programme : des cours de Japonais, de cuisine ou de réalisation d’origamis, ces petites figurines en papier plié, des conférences sur la fabrication des mangas ou sur l’histoire du Japon. Des projections de films, dont certains en avant-première, sont aussi prévues.

Visiteur et acteur : place à l’action

Catch à la Japan Expo 2007
Tout cela manque d’action ? Sur le grand ring, hommes et femmes masqués se livrent à des combats spectaculaires : les catcheurs déchaînent les passions dans l’archipel. Si l’envie vous prend, il est possible de s’initier à cette discipline ou d’enfiler un costume de sumo. Pour se remettre de toutes ces émotions, rien de mieux qu’une séance de Shiatsu avant de savourer un bentō (casse-croûte présenté sous la forme d’un assortiment de riz, poisson et légumes).

Cosplay Japan Expo
Direction l’Amphithéâtre, vous allez enfin comprendre ce que font ces étranges visiteurs au cheveux colorés, aux vêtements improbables et à l’allure ridicule : les « cosplayeurs » (2). Ces fans qui conçoivent eux-mêmes leurs costumes à l’effigie d’un héros de manga ou de jeu vidéo et qui, seuls ou en groupe, accomplissent des chorégraphies déjantées pour le plus grand plaisir du public. La preuve : l’an dernier ces 500 acteurs ont réuni plus de 10 000 spectateurs.

Pris au jeu ?

Ne manquez pas la « J.E’s live house » avec des concerts d’artistes en devenir au look ravageur dans des styles pop, rock ou encore électro. Et pour terminer dans la bonne humeur, il est possible de s’essayer au doublage de dessins animés ou de pousser une chansonnette (en Japonais bien sûr) sur les génériques des séries de notre enfance. D’ailleurs ces activités, comme les jeux vidéo fraîchement importés du Japon remportent un franc succès. Pas étonnant lorsque l’on sait que 87% des visiteurs ont moins de 30 ans.

Salon Japan ExpoInfos pratiques

* Du 3 au 6 juillet 2008 * Au parc d’Expositions Paris-Nord Villepinte * Informations sur http://www.japanexpo.fr/

Source : TF1.FR

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe choc pétrolier n’épargne pas les sumos japonais
Article suivantLe Japon et les Etats-Unis lancent un projet de surveillance contre les substances nucléaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.