Dans la revue de presse du mercredi 17 janvier, nous aborderons : la fin des factions du PLD, les discussions pour la hausse des salaires, ainsi que les commémorations du séisme Hanshin-Awaji.

Débat au PLD

Le Parti Libéral-Démocrate, confronté à des demandes croissantes de plus de transparence concernant son financement, en raison d’un scandale en cours, envisage la dissolution des factions internes du parti. Cependant, des divergences entre les législateurs ont émergé lors de deux réunions du groupe ad hoc établi par le Premier ministre Fumio Kishida, et l’issue du débat reste difficile à prévoir. Les discussions sur la dissolution des factions au sein du parti sont intenses. Certains, dont l’ancien Premier ministre Yoshihide Suga, soutiennent que cela enverrait un message clair, tandis que d’autres, notamment les dirigeants de factions, croient en l’utilité continue de ces groupes pour la formation des jeunes législateurs. Des règles plus strictes pour les fêtes de collecte de fonds et une révision de la loi sur le contrôle des fonds politiques seront également envisagées.

Discussion sur les salaires

Le Keidanren, Fédération des entreprises japonaises, le plus important syndicat patronal du pays, a exhorté ses membres à accorder des hausses de salaire plus importantes que l’année dernière, demandant des augmentations d’au moins 4% en raison de l’inflation. Après une hausse moyenne des salaires de 3,99% l’année dernière, la plus importante en 31 ans, la Fédération souhaite une augmentation plus significative cette année pour faire face à la montée des prix. Les négociations salariales débuteront officiellement la semaine prochaine et le Keidanren espère qu’elles aboutiront, en particulier dans les petites entreprises qui emploient près de 70% des travailleurs.

Séisme de Hanshin-Awaji

Les habitants de la ville de Kôbe ont exprimé leur solidarité envers les victimes du séisme qui a frappé le centre du Japon plus tôt ce mois-ci. Ils commémoraient aujourd’hui le 29e anniversaire du séisme de Hanshin-Awaji, séisme dévastateur de magnitude 7,3. Les cérémonies ont eu lieu à travers le département de Hyôgo, avec des minutes de silence observées à 5h46, heure à laquelle Kôbe et les environs ont été frappés par le séisme en 1995. Le maire de Kôbe, Kizo Hisamoto, a également promis un soutien total aux régions touchées par le séisme du Nouvel An.

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJournal Nº62 – L’orientation des Orients
Article suivantSommet prévu | Parti communiste | Tourisme en hausse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.