Dans la revue de presse du jeudi 1er février, nous aborderons : le scandale lié au dysfonctionnement d’un logiciel de l’entreprise Fujitsu, la situation un mois après le séisme du Nouvel An, ainsi que la récente popularité des bars à cochon.

Logiciel défaillant

Mercredi, le directeur financier de Fujitsu s’est excusé envers les employés des services postaux britanniques qui ont été injustement accusés de vol pendant plus de dix ans en raison d’un dysfonctionnement dans le logiciel comptable de la société informatique japonaise. Plus de 900 maîtres de poste qui utilisaient ce logiciel de comptabilité ont été pointés du doigt pour vol, fraude ou fausse comptabilité contre des sous-chefs de poste entre 1999 et 2015. Entre faillites et suicides, l’attention médiatique est longtemps restée limitée, mais une récente série télévisée a ravivé ce scandale, captivant plus de 10 millions de téléspectateurs. Cependant, la société ne prévoit pas de réduire ses effectifs locaux ni d’abandonner sa stratégie de croissance en Europe, et a déclaré s’engager à améliorer son contrôle qualité pour reconquérir la confiance du public dans ses systèmes.

Bilan du séisme

Un mois après le séisme du Nouvel An, la situation est catastrophique. Le séisme de magnitude 7,6 a causé des dommages de plusieurs centaines de milliards de yens aux petites et moyennes entreprises des départements d’Ishikawa, Fukui, Niigata et Toyama. Cette catastrophe laisse dans son sillage de nombreux entrepreneurs démunis, ayant vu leur commerce réduit à néant, et font face à des défis monumentaux pour se reconstruire tant sur le plan professionnel que personnel. C’est notamment le cas de Kenji Kusunoki, qui demeure dans l’incertitude quant à la manière dont il pourra reconstruire sa vie, un mois après la destruction totale de son izakaya (bar japonais). Les progrès sont lents dans la réparation des dégâts, et les victimes du tremblement de terre peinent à voir le bout du tunnel. Beaucoup de résidents envisagent de quitter définitivement la région, car la durée nécessaire pour réparer les infrastructures et les routes est encore incertaine.

Cafés en vogue

Après l’engouement autour des bars à chats et à chiens, les cochons sont les nouvelles stars des cafés à thème. Contrairement aux appréhensions, les cochons miniatures se révèlent étonnamment silencieux. Ils détestent la solitude, ce qui fait d’eux une compagnie des plus agréables, et se montrent propres. Selon des études, interagir avec des animaux pourrait abaisser la tension artérielle et réduire les maux de tête ainsi que le risque de maladies cardiovasculaires. Bien que ces cochons puissent participer au bien-être mental et physique des clients, des préoccupations éthiques ont été soulevées sur le fait de savoir s’ils appréciaient également l’expérience.

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentExplosion | Garde conjointe | Secteur alimentaire
Article suivantDonald Trump | Mont Fuji | Quiz !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.